Artemisia annua, plante médicinale cultivée dans plusieurs pays africains, notamment à Madagascar, est utilisée en association dans le traitement du paludisme, alors que l’OMS préconise de ne pas l’utiliser en monothérapie par voie orale.

Le Président Malgache la présente aussi comme un traitement efficace contre covid-19, avec une large utilisation dans le pays du “Covid-Organics” qui est un mélange de plantes dont la formule est maintenue secrète et comprendrait une forte proportion d’Artemisia annua.

En République Démocratique du Congo le Dr Jérôme Munyangi, coordonnateur de la task force «Artemisia for Africa», de retour dans le pays annonce avoir “commencé à travailler sur les raisonnements cliniques, les rationnels et la revue de la littérature sur l’efficacité possible de l’artémisinine sur le SARS-CoV-2”.

Enfin, le médecin centrafricain Luisa Dologuélé, ancienne fonctionnaire internationale des Nations unies et membre de l’ONG La Maison de l’artemisia, basée en France, demande à l’OMS ainsi qu’aux pays africains de mener des essais cliniques sur le traitement de covid-19 par Artemisia annua, ce qui me semble être la meilleure décision à prendre dans l’immédiat.

En effet, l’ANSM – Agence Française du médicament a mis en garde contre les produits présentés sur Internet comme des solutions au covid-19, dont notamment l’Artemisia annua.

L’ONG Maison de l’Artemisia et #ArtemisiaForAfrica, collectif de sportifs et d’artistes réunis réunis à l’initiative de Claude Makélélé pour financer la recherche sur l’Artemisia, traitement potentiel contre la covid-19

Lancement de la campagne #ArtemisiaForAfrica

Plus d’informations dans cet article sur le lancement d’une étude cellulaire sur ce sujet par l’institut Max Planck https://www.plantes-et-sante.fr/articles/maladies/3590-lartemisia-annua-testee-contre-le-covid-19

Share This